troubles digestifs

Bien-être et santé : les conseils pour prévenir les troubles digestifs

Les troubles fonctionnels digestifs concernent près de 30 % des Français. En effet, vous pouvez être sujet à des bâillonnements, des douleurs intestinales ou encore des nausées après la digestion. Il existe différents types de troubles digestifs comme la dyspepsie, l’aérophagie et le syndrome de l’intestin irritable. Dans cet article, vous trouverez les causes de ces troubles ainsi que des conseils pour les prévenir.

La dyspepsie

La digestion difficile ou dyspepsie est une sensation de pesanteur, de « trop-plein », de nausées ou de ballonnements qui se situe au niveau de l’estomac. Ces sensations surviennent généralement pendant ou après les repas. Les causes de la dyspepsie sont multiples :

  • le tabac,
  • le stress ou la dépression,
  • les repas copieux,
  • l’ingestion des aliments sans une mastication suffisante,
  • la consommation de boissons gazeuses ou l’abus d’alcool,
  • certains aliments comme les graisses (surtout cuites), les aliments acides, le café, le chocolat, les épices, les sauces et la viande rouge.

En identifiant les facteurs déclencheurs, il vous sera possible de les éviter ou de les corriger. Voici des conseils qui vous aideront à prévenir la dyspepsie :

  • Mettre en place un agenda alimentaire en précisant chaque prise alimentaire, vos émotions et les symptômes observés pour identifier efficacement les déclencheurs.
  • Prendre vos repas dans un endroit calme (par exemple sans télévision) et manger lentement.
  • Si possible, faire une petite marche digestive après le repas (pas de sport ou d’effort physique trop intense).
  • Faire en sorte de modifier vos habitudes.

Vous trouverez aussi des médicaments destinés à lutter contre les différents troubles en pharmacie ou sur des sites comme MONACOSMETIC.

L’aérophagie

L’aérophagie, signifiant littéralement « manger de l’air », se caractérise par la présence trop importante d’air dans l’estomac. Cela provoque alors des gonflements, des douleurs au niveau de l’intestin et des éructations.

Les fumeurs, les mâcheurs de chewing-gum et les femmes enceintes sont les plus exposés aux risques d’aérophagie. Ainsi pour le prévenir, il est primordial de mastiquer longuement vos aliments avant de les avaler pour créer des bouchées pâteuses sans air. En outre, il est préconisé de limiter votre consommation de bière, de tabac, de soda et de chewing-gum.

Le syndrome de l’intestin irritable

Le syndrome de l’intestin irritable est caractérisé par l’apparition de malaises et de douleurs au niveau de l’intestin. Ce trouble se manifeste aussi sous forme de ballonnements, de diarrhées, de flatulences et/ou de constipations. Les facteurs déclencheurs sont les mêmes que ceux de la dyspepsie.

Les aliments qui peuvent favoriser ces gênes sont : les bulbes, les radis, les poireaux, les artichauts, les légumes secs, les choux, les frites, les viandes grasses, les sauces et les fromages fermentés. De plus, les douleurs sont provoquées par la vitesse des aliments dans le côlon qui est trop lente ou trop rapide.

Pour prévenir le syndrome de l’intestin irritable, il est nécessaire de :

  • repérer vos intolérances personnelles et adapter votre régime alimentaire ;
  • boire suffisamment d’eau pour limiter les risques de constipation ;
  • muscler votre ventre par la gymnastique ;
  • essayer de limiter votre stress qui peut augmenter les symptômes notamment la douleur ;
  • respecter la dose et la fréquence des médicaments prescrits par votre médecin.

Par contre si vous subissez des problèmes digestifs soudains ou réguliers, il est nécessaire de consulter un médecin afin d’écarter toute maladie comme la rectocolite hémorragique, la maladie de Crohn… Quand cette possibilité sera écartée, le médecin pourra diagnostiquer le trouble fonctionnel digestif auquel vous faites face.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *