Tout ce qu’il faut savoir sur le sureau noir

Le sureau noir est un arbuste qui appartient à la famille des caprifoliacées et qui apprécie une situation de mi-ombre à ensoleillée.  Il est souvent présent dans les haies, dans les bois et dans les bords de chemins et il dispose de fleurs blanches parfumées en forme de disques qui apparaissent au printemps.

Depuis longtemps, on se sert des baies du sureau noir pour préparer différents produits alimentaires comme les sirops ou les confitures. Puis, le sureau est également très connu pour ses propriétés médicinales et pour ses bienfaits sur la santé.

Les bienfaits du sureau noir sur la santé

Originaire d’Europe centrale, le sureau noir est utilisé depuis des siècles en médecine pour ses vertus thérapeutique. En interne, il peut traiter : les rhumes, les grippes, les sinusites, les cystites, les infections urinaires, les irritations buccales, les bronchites, les fièvres et les troubles gastro-intestinaux. Et en externe, il peut guérir : l’eczéma, les brûlures, les contusions et les hémorroïdes.

Un exemple de sureau noir comme le Sambuscus Nigra peut également être utilisé pour soulager les douleurs articulaires telles que les rhumatismes, les arthroses et les arthrites. Sans parler du fait que cette plante peut aussi renforcer le système immunitaire de l’homme et éliminer les toxines.

Les particularités et les propriétés du sureau noir

Il convient de noter que le sureau noir peut vivre durant une centaine d’années. Il fleurit généralement au début du mois de mai et il mesure en moyenne deux mètres. Sa tige peut porter des feuilles caduques d’environ sept folioles et lorsque ses fleurs se transforment en grappes de petites baies de couleur noire, elles deviennent toxiques.

En phytothérapie, le sureau noir est exploité dans son intégralité, puisque ses fleurs sont riches en acides phénoliques, en flavonoïdes, en minéraux et en huiles essentielles ; et puisque ses baies sont gorgées de vitamines A, B6 et C et aussi de fer, de caroténoïdes, de tanins et d’acides aminées. Mis à part cela, ses feuilles contiennent aussi du tanin, du nitrate de potasse et de l’acide valérianique. Et enfin, son écorce est très riche en acide cyanhydrique.

Les contre-indications et les effets indésirables du sureau noir

Il est à savoir que le sureau est de nos jours vendu en pharmacie en forme d’ampoules et de gélules et il n’y a pas de précautions particulières aux doses thérapeutiques indiquées. Cependant, les enfants de moins de 12 ans ainsi que les femmes enceintes et les femmes en période d’allaitement ne doivent pas consommer du sureau noir par mesure de précaution. Et il en va de même pour les personnes diabétiques puisque cette plante peut troubler le traitement par insuline.

En cas de surconsommation de sureau noir, le sujet peut contracter des troubles digestifs passagers et/ou une odeur de transpiration plus prononcée. Sinon, il peut aussi souffrir de douleurs gastriques, de vertiges ou, dans les plus pires des cas, de convulsions.  Voilà tout ce qu’il faut savoir sur le sureau noir et les informations utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *