Quelle est la meilleure mesure de la santé financière d’une entreprise ?

Lors de l’évaluation d’une action, les investisseurs recherchent toujours cette mesure clé qui peut être obtenue en examinant les états financiers d’une société, mais trouver une société qui coche toutes les cases n’est pas si facile.

Pour évaluer avec précision la santé financière et la viabilité à long terme d’une entreprise, il faut tenir compte d’un certain nombre de paramètres financiers. Les quatre principaux domaines de la santé financière qui doivent être examinés sont la liquidité, la solvabilité, la rentabilité et l’efficacité opérationnelle. Toutefois, parmi ces quatre domaines, la meilleure mesure de la santé d’une entreprise est probablement le niveau de sa rentabilité.

PRINCIPALES VOIES D’ACCÈS

Il n’existe pas de moyen parfait pour déterminer la santé financière d’une entreprise, et encore moins sa durabilité, malgré les efforts des investisseurs.Toutefois, il existe quatre domaines essentiels de la santé financière qui peuvent être examinés de près pour détecter des signes de force ou de vulnérabilité.

Les quatre domaines à prendre en compte sont la liquidité, la solvabilité, la rentabilité et l’efficacité opérationnelle. Tous les quatre sont importants, mais la mesure la plus significative de la santé financière d’une entreprise est sa rentabilité.

Liquidité

La liquidité est un facteur clé pour évaluer la santé financière de base d’une entreprise. Avant qu’une entreprise puisse prospérer à long terme, elle doit d’abord être capable de survivre à court terme. Les deux mesures les plus courantes utilisées pour mesurer la liquidité sont le ratio courant et le ratio rapide. De ces deux mesures, le ratio rapide, parfois appelé “test de l’acide”, est la mesure la plus précise, car en divisant l’actif à court terme par le passif à court terme, il exclut les stocks de l’actif et la partie à court terme de la dette à long terme du passif. Ainsi, il fournit une indication pratique plus réaliste de la capacité à gérer ses obligations à court terme avec les liquidités et les actifs dont elle dispose. Un ratio rapide inférieur à 1,0 est un signal de danger, car il indique que le passif à court terme dépasse l’actif à court terme. La marge bénéficiaire nette est le meilleur indicateur de sa santé financière et de sa viabilité à long terme.

Solvabilité

Le concept de solvabilité, c’est-à-dire la capacité d’une entreprise à honorer ses obligations en matière de dettes de manière continue, et pas seulement à court terme, est étroitement lié à la liquidité. Les ratios de solvabilité calculent la dette à long terme par rapport à ses actifs ou à ses capitaux propres.

Le ratio dettes/fonds propres (D/E) est généralement un indicateur solide de la viabilité à long terme d’une entreprise, car il fournit une mesure de l’endettement par rapport aux fonds propres, et constitue donc également une mesure de l’intérêt et de la confiance des investisseurs dans une entreprise. Un ratio D/E plus faible signifie qu’une plus grande partie des opérations est financée par les actionnaires plutôt que par les créanciers. C’est un avantage pour une entreprise puisque les actionnaires ne facturent pas d’intérêts sur le financement qu’ils fournissent.

Les ratios D/E varient considérablement d’un secteur à l’autre, mais quelle que soit la nature spécifique d’une entreprise, une tendance à la baisse dans le temps du ratio D/E est un bon indicateur de la solidité financière croissante d’une entreprise.

Efficacité opérationnelle

L’efficacité opérationnelle est la clé de sa réussite financière. Sa marge d’exploitation est le meilleur indicateur de son efficacité opérationnelle. Cette mesure indique non seulement la marge bénéficiaire opérationnelle de base d’une entreprise après déduction des coûts variables de production et de commercialisation des produits ou services de l’entreprise, mais elle donne aussi une indication de la manière dont la direction de l’entreprise contrôle les coûts.

Une bonne gestion est essentielle à la viabilité à long terme d’une entreprise. Une bonne gestion peut permettre de surmonter toute une série de problèmes temporaires, tandis qu’une mauvaise gestion peut entraîner l’effondrement de l’entreprise, même la plus prometteuse.

Les ratios financiers peuvent être utilisés pour évaluer la santé globale d’une entreprise ; les chiffres isolés sont moins utiles que ceux qui comparent et opposent des chiffres spécifiques du bilan d’une entreprise, tels que les ratios cours/bénéfices (P/E) ou dettes/fonds propres (D/E).

Rentabilité

Si la liquidité, la solvabilité de base et l’efficacité opérationnelle sont tous des facteurs importants à prendre en compte dans l’évaluation, le résultat net reste le résultat net d’une entreprise : sa rentabilité nette. Les entreprises peuvent en effet survivre pendant des années sans être rentables, en opérant sur la bonne volonté des créanciers et des investisseurs, mais pour survivre à long terme, une entreprise doit finalement atteindre et maintenir la rentabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *