ambulancier

Les qualités essentielles pour devenir ambulancier

Pour exercer la fonction d’ambulancier, il faut nécessairement être bon conducteur, mais aussi savoir faire preuve de sang-froid, de réactivité, de vigilance, surtout dans les cas d’urgence. Il faut en outre savoir rassurer et conforter le patient et être à son écoute. Le rythme de travail est soutenu, les horaires peuvent être de jour comme de nuit, ainsi que le week-end. Une bonne résistance physique et mentale est donc primordiale comme les équipes de l’ambulance de Draveil.

La mission d’un ambulancier

Au volant d’une ambulance, la mission première d’un ambulancier est de conduire une personne nécessitant des soins (blessé, femme enceinte, personnes handicapés, malades, personnes âgées ou à mobilité réduite, etc.) vers un centre médical : hôpital, clinique, maison médicale… Le transport ne peut concerner qu’une seule et unique personne, et se fait en position allongée ou semi-allongée.

Outre la conduite, qu’il doit adapter en fonction de l’état de santé de la personne qu’il transporte (conduite souple et lente ou conduite d’urgence avec utilisation de gyrophare), l’ambulancier est aussi responsable de la prise en charge du patient depuis le domicile ou le centre de soins jusqu’au véhicule (brancardage et portage). Une ambulance devrait avoir une équipe performante à votre service.

Le métier d’Ambulancier

L’Ambulancier a pour mission d’assurer le transport de personnes blessées ou malades jusqu’à l’hôpital tout en veillant à leur confort et à leur état de santé. L’urgence est son quotidien, des personnes qui savent s’adapter aux situations et répondre au besoin de confort des clients. L’Ambulancier maîtrise parfaitement le fonctionnement des appareils d’assistance médicale de manière à apporter tous les soins nécessaires. Il donne les premiers secours aux blessés.

Durant le trajet, l’ambulancier est en contact avec les Médecins urgentistes sur place pour les informer de l’état du patient. Il a également une mission administrative, secondaire, puisque pour chaque personne transportée il doit remplir les papiers nécessaires. Comme le cas de l’ambulance de Draveil

L’Ambulancier peut travailler dans une structure publique, associative ou privée. Il faut faire la distinction entre l’Ambulancier et l’Ambulancier Auxiliaire de régulation médicale qui travaille quant à lui au SAMU (Service d’Aide Médicale d’Urgence).Celui-ci a pour rôle de renseigner et d’effectuer un premier tri des appels.

En fonction de ce que disent les patients, il va alerter le médecin qui interviendra ou pas directement chez le patient en fonction de la gravité de la situation et Partez en toute confiance pour vous ou pour vos proches. Il peut aller sur le terrain pour aider les équipes dans des situations d’urgence. L’Ambulancier peut être appelé de jour comme de nuit et peut être amené à travailler le week-end et les jours fériés c’est-à-dire des ambulances professionnelles de Draveil.

Ses qualités : l’Ambulancier doit être réactif et efficace. Il sait garder son sang-froid et gérer des situations stressantes. Il est disponible et à l’écoute des patients et de leur famille. Il a également le sens du contact et du réconfort. Et surtout être surtout disponibles 24H/24 et 7J/7.

Les débouchés : les perspectives de recrutement sont bonnes. Des stages de perfectionnement permettent de se spécialiser par exemple dans le travail des services d’urgence ou dans la gestion du personnel des entreprises de transport sanitaire. Dans le secteur libéral, après quelques années d’exercice, le conducteur ambulancier peut devenir régulateur et s’occuper, à ce titre, de la réception des appels, de la coordination des demandes et du planning des courses et de devenir des ambulanciers qualifiés comme les ambulances de Draveil.

Devenir Ambulancier

Les conditions à remplir pour pouvoir suivre cette formation sont les suivantes :

    • Avoir minimum 18 ans ;
    • Avoir le permis B avec plus de 3 ans ou bien 2 ans si conduite accompagnée ;
    • Avoir une Attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance après examen médical ;
    • Posséder l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS).

La préparation au CCA est assurée par les centres agréés par le Ministère des affaires sociales. C’est une formation payante qui dure 3 mois, à temps complet ou partiel. Le CCA coûte environ 3 200 euros.

En France, pour devenir ambulancier, comme l’ambulance de Draveil qui est leader dans le 91, il est impératif de posséder le DEA (diplôme d’Etat d’ambulancier). Ce diplôme s’acquiert suite à la validation d’une formation, d’une durée de 18 semaines, composée de 8 modules (13 semaines) et de 5 stages d’observation (5 semaines en entreprise et en hôpital). Les 8 modules concernent :

    • Gestes et soins d’urgence.
    • Etat clinique.
    • Hygiène.
    • Ergonomie.
    • Relation – communication.
    • Sécurité du transport sanitaire.
    • Transmission des informations.
    • Organisation du travail.

La formation est payante (mais peut faire l’objet de financement partiel ou total selon certaines conditions), elle est dispensée par des centres privés ou publics, et est homologuée par l’Etat. Comme le cas de l’ambulance de Draveil ayant des personnels qualifiés est diplômé d’Etat.

. L’accès à la formation est conditionné par la réussite au concours d’entrée. Ce concours est composé :

    • D’une épreuve d’admissibilité : deux écrits (français et arithmétique). Les candidats qui possèdent un diplôme de niveau IV, un diplôme de niveau V du secteur sanitaire, qui ont une expérience de trois ans comme auxiliaire ambulancier, qui ont été admis en formation d’auxiliaires médicaux, sont dispensés de cette épreuve.
    • D’une épreuve d’admission : oral portant sur la compréhension d’un texte sanitaire et social, ainsi que sur les motivations du candidat.

De nombreux centres proposent des préparations au concours. Certaines formations proposent de préparer le concours d’ambulancier à distance, ce qui peut être appréciable pour des personnes en reconversion professionnelle comme les équipe de l’ambulance de Draveil. qui ne souhaitent pas forcément revenir sur les bancs d’école. Pour devenir auxiliaire ambulancier, il faut simplement suivre une formation de 10 jours (70 heures) proposée par les IFA (Instituts de Formation Ambulanciers).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *