Les choses à savoir sur le tatouage paramédical

Si se faire tatouer relève avant tout de l’art, le tatouage peut-être également très efficace pour camoufler de vilaines cicatrices ou encore redessiner un sein après une chimiothérapie. Voici ce qu’il faut savoir à propos du tatouage paramédical.

Le tatouage paramédical pour corriger des lésions

Un tatouage paramédical est réalisé selon les mêmes principes qu’un tatouage classique et esthétique. A la place de faire un maquillage tous les jours sur une partie de son corps que l’on aimerait différente, on peut décider de tatouer de manière temporaire celle-ci. Dans ce cas, on parle de technique de dermopigmentation afin de singulariser cette technique de l’art du tatouage classique.

Une machine à tatouer que l’on appelle également un démographe va injecter dans les couches de la peau des pigments pour la teindre. Cette technique permet de masquer très efficacement des cicatrices claires ou foncées ou même de créer l’illusion de cils, sourcils ou cheveux.

Vous pouvez vous rendre dans votre salon de tatouage Nîmes pour profiter d’une dermopigmentation. Aussi, le tatouage paramédical et pour certaines femmes la dernière étape pour reconstruire un sain qui était touché par un cancer. Votre tatoueur Nîmes peut vous proposer de redessiner en trompe-l’œil un mamelon ou une auréole.

Le corps médical encore peu au courant de la pratique du tatouage paramédical

Même si le tatouage paramédical est une pratique relativement courante proposée aux femmes qui ont subi un cancer des seins, il n’est jamais proposé de manière systématique. « J’ai une amie qui a suivi une chimiothérapie pour traiter un cancer du sein et son chirurgien a procédé à l’implantation d’une prothèse ». Cette amie m’a donc demandé, l’air gêné, s’il y avait un tatoueur Nîmes capable de redessiner son mamelon. Elle m’a également confié que son médecin traitant lui a certifié que cela était une alternative intéressante et qu’il n’y avait aucune contre-indication.. ». Mais pourtant, il ne lui a indiqué aucun salon de tatouage.

Le tatouage paramédical a toujours  un rendu meilleur qu’une cicatrice laissée par un implant par exemple. Il est difficile de dire s’il y a une technique meilleure qu’une autre car chacune d’elles à ses propres avantages et ses inconvénients selon la nature de la reconstruction.

Le tatouage paramédical pris en charge par la sécu

Dans le cadre d’une ALD, le tatouage paramédical également appelé tatouage médical peut être remboursé intégralement ou partiellement par la sécurité sociale. Vous veillerez  à faire attention car certains chirurgiens opèrent en pratiquant des dépassements d’horaires qui ne sont alors pris en charge par les mutuelles et l’assurance-maladie. À titre d’exemple pour vous faire une idée, le dessin de deux mamelons revient environ entre 300 et 700 €. Votre tatoueur Nîmes peut vous proposer  un devis avant de procéder à votre tatouage paramédical.

Pour les personnes dont  la peau n’est pas adaptée au tatouage paramédical, il existe toujours la technique définitive qui reviendrait  finalement à choisir un tatouage artistique. Pour de plus amples conseils, nous vous conseillons de contacter votre salon de tatouage Nîmes.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *